Bilan Mensuel - Juin 2020

Les effets de la formation Construire ses offres de Thomas Burbidge sur mon activité

Temps de lecture : 4 minutes

Dernier jour de juin 2020, c’est la tempête dehors et je suis toujours confinée en Argentine. J’ai pris l’habitude depuis 3 mois de faire un bilan mensuel pour me rendre compte des avancées et planifier le mois prochain, J’ai envie de le partager pour la première fois. Pourquoi commencer maintenant? Parce que je me sens assez confiante et sereine, chose qui ne l’était pas il y a 3 mois. C’est parti!

Plus de sérénité dans mon activité 🌱

J’ai fini une formidable formation qui est allée au-delà de mes espérances, pour me permettre de structurer mes offres et par extension mon activité: Construire ses offres de Thomas Burbidge.

Quand j’ai commencé début avril, j’étais un peu (pas mal!) perdue. Ça faisait 2 mois que j’avais créée ma micro-entreprise et 1 mois que je travaillais avec mon premier client, mais je partais dans tous les sens. À côté du travail, je n’arrivais pas à construire ma propre activité correctement. J’étais incapable de la définir, je sentais le tout bancale, et pour cause il me manquait des fondations, des bases solides! 

Je suis le travail de Thomas, depuis fin décembre 2019, à travers son podcast (que je te recommande vivement!) et ses newsletters, qui sont des mines d’information et de réflexion. En voyant la pré-vente de la formation de Thomas, j’ai décidé de tenter l’expérience. À travers les différents exercices, j’ai pu définir avec précisions mon fameux client idéal, celui avec qui j’ai envie de travailler et donner le meilleur de moi, ma promesse et mes services. Il y a eu énormément de réflexions et de questions, quelques doutes aussi. Certains exercices m’ont donné du fil à retordre et même une nuit blanche pour l’un d’entre eux, mais j’en sors grandie.

okilia-dussaillant-frederique

Aujourd’hui, j’ai encore et toujours des questions et quelques doutes (bonjour le syndrome de l’imposteur) mais ils ont évolué. Mes nouvelles questions ne se posent plus sur la structure des mon activité mais sur l’après: comment faire pour avoir de nouveaux clients réguliers? Quels contenus je peux produire pour les attirer/fidéliser? Que mettre en place pour rentrer en contact avec mes clients idéaux? Et pour les transformer en partenaires?

J’ai compris que ces doutes et ces questions, j’en aurai tout au long de ma vie de freelance, et c’est tant mieux, car c’est ce qui me fait avancer! Aujourd’hui, je vois ces questions/doutes comme des avantages (ou graines comme dirait Thomas) pour réfléchir et tester de nouvelles choses et non comme des peurs qui me freinent.

Plus de sérénité envers moi-même 😌

Le gros point fort de la formation de Thomas, c’est le côté humain. C’est la première fois que je fais une formation en ligne qui n’est pas froide et dépourvue d’interactions.

Thomas et un super groupe d’autres entrepreneurs/freelances m’ont accompagnée dans cette aventure. Je dois avouer que j’étais un peu timide au début. C’est difficile d’exposer tes problèmes et de se confronter à l’avis d’inconnus, mais très vite la bienveillance est devenue l’essence du groupe. Tout le monde s’entraide dans les problématiques, doutes, questions qui peuvent surgirent. Ce groupe est d’une richesse absolue, je suis contente d’en faire partie et d’avoir rencontré toutes ces personnalités différentes Audrey, Pascaline, Margot, Cyril, Valentin, Hélène, Camille et Shéhérazade.

Le côté humain passe également par les différents exercices eux-même. C’est une formation qui a été pensée humainement avant de voir le côté financier et ça se ressent tout au long des vidéos, de l’accompagnement et des interactions. Les exercices t’invitent à réfléchir en profondeur sur ton activité mais aussi sur toi-même. Ils peuvent s’appliquer à tous les domaines de ta vie, professionnelle comme personnelle. Certains exercices m’ont tout simplement aidé dans la vie quotidienne, m’apportant plus de sérénité personnelle 🙂

Paradoxalement, beaucoup de fatigue aussi... 😫

…que je pensais due au stress dans mon travail mais en fait j’ai attrapé la dengue (merci Moustique)! 

Bref cette formation m'a donné un coup de pouce monumental dans mon activité.

Aujourd’hui:

👋 Je suis plus sereine dans mon quotidien professionnel et personnel.

👋 J’ai enfin trouvé un nom pour ma structure, Okilia.

👋 J’ai continué avec plus d’assurance mon travail avec mon client actuel (coup de chance, il fait partie de mes clients idéaux^^) 👋 J’ai commencé le travail sur l’identité visuelle.

👋 J’ai eu de nouvelles opportunités.

👋 J’ai compris l’importance de ne pas avancer seule, j’ai donc intégré un autre groupe de freelances sur un nouveau projet: le livre d’Alexis Minchella.

Et après alors? Mes prochains objectifs:

🎯 Une identité visuelle définie et exploitée pleinement.

🎯 La construction de mon site Internet.

🎯 Une production de contenus régulière.

🎯 Des rencontres avec de nouveaux freelances/indépendants pour partager nos expériences.

Hello, je suis Frédérique, enchantée!
J’ai créé ce blog – La Plume d’Okilia – pour partager mon expérience entrepreneuriale comme nomade digitale et pour t’aider dans ton activité grâce à des conseils en communication.

Laisser un commentaire